La chasse

En ce qui concerne la région suisse et plus précisément valaisanne du Tour du Ruan, la chasse des mammifères et oiseaux sauvages est réglementée par une loi dans laquelle figurent une soixantaine d’articles sur le plan cantonal et plus d’une vingtaine au niveau fédéral.
Un arrêté quinquennal ainsi qu’une carte topographique mise à jour tous les quatre ans, informent très précisément sur les lieux, les droits et les devoirs de chaque personne demandant un permis de chasse dans le canton du Valais.

Il existe plusieurs types de permis de chasse. Le premier est le A, c’est-à-dire la chasse à balle ou chasse haute. Elle commence le troisième Lundi de septembre et se déroule durant deux semaines sur tout le territoire autorisé. Le permis A autorise le chasseur à tirer avec un fusil à balle et sans chien les animaux suivants: 1 cerf mâle de six cors au moins, une biche ou bichette, un daguet et les faons; quatre chamois; cinq marmottes; le renard, le blaireau, la martre, la fouine et le chat haret ainsi que le sanglier.

Le deuxième permis est le B avec la chasse basse. Cette chasse commence la Mardi qui suit la fermeture de la chasse haute et dure sept semaines avec trois jours par semaine: le Mardi, le Jeudi et le Samedi. Avec le permis B il est autorisé de tirer au fusil à grenaille. 1) Les trois premières semaines: 2 chevreuils, selon le sexe déterminé dans l’avenant; 2) sur l’ensemble de la période de la chasse basse le petit gibier poil et plume; 3) le sanglier.
Un permis A+B mixte les deux, c’est le G qui est un permis général comprenant tous les types de chasse autorisés. Les autres permis C, D, E ou encore le S sont des permis spécifiques à un animal donné par l’arrêté quinquennal.

Le chasseur est tenu de marquer les bêtes tirées avec des boutons et de présenter le chamois ou le cerf à des postes déterminés pour le contrôle de l’animal une fois abattu.
Un permis de chasse de type A s’élève à Fr. 760.– pour toutes personne domiciliée dans le canton. Concernant le permis B, il revient à Fr. 460.-.

Le Grand Conseil de l’Etat du Valais décide et délimite des zones où la chasse est interdite durant toute l’année. Ces zones appelées district Francs assurent une certaine tranquillité aux animaux habituellement chassés ailleurs. Quatre zones bordent le Tour du Ruan dont une est traversée en partie par l’itinéraire. Il s’agit de la zone n° 123 « Scex-des-Granges – Le Luisin »; de Salanfe en direction du col d’Emaney et jusqu’à Emaney à gauche du chemin avec, comme sens de la marche, celui de l’aiguille d’une montre. Une autre zone, située près de notre parcours, est la zone 124 « Barberine » qui part du sommet de la Finive en direction du Pic de Tenneverge jusqu’à la Pointe des Rosses.

Et, sur le versant nord des Dents Blanches et des Dents du Midi, deux autres grandes zones protègent le gibier et la vie animale dans un espace bien délimité.

L'alpage de Fenestral La flore Salanfe à Emosson