Grenairon à Vogealles

Du Refuge du Grenairon au Refuge de la Vogealle (1900 m) coord. 553.550/106.900.

Sept heures ne seront pas de trop pour relier ces deux refuges situés en territoire français dans la région savoyarde du Haut-Giffre.

Après avoir quitté Grenairon, prendre le chemin en direction de Commune qui descend en serpentant sur les pentes de la Forêt domaniale de Sixt à gauche du Nant Sec. A l’altitude de 1400 m, à la croisée des chemins, une variante nous est offerte. Soit on continue sur le sentier qui longe de Nant Sec jusqu’au village de Salvagny (860 m) pour poursuivre vers le chef-lieu Sixt-Fer-à-Cheval (780 m) d’où l’on dispose éventuellement des transports publics — bus navette — jusqu’au Plan des Lacs. L’itinéraire officiel du Tour continue sur la droite en direction du télésiège de Pralet. D’ici on empreinte une route non carrossable jusqu’aux Praz de Commune (1672 m) en passant par Verduize (1346 m) et les Mouillettes (1434 m).Depuis la création du Tour, un projet de chemin à travers les Lapiaz (1639 m) pour rejoindre Commune (1641 m) est discuté. Mais la topographie et le danger de chutes de pierres, mais également la déclivité de ces dalles de calcaire nécessitent un immense travail pour façonner un chemin. Géologiquement, il serait intéressant de pouvoir cheminer sur ce tronçon que l’on aperçoit lors de la descente sur Commune. Cela éviterait également de descendre beaucoup plus bas pour devoir remonter ensuite sur plus de 350 m de dénivelé pour éviter les lapiaz.

Des Praz-de-Commune (1672 m) prendre à gauche le chemin défoncé par les troupeaux de vaches et le suivre toujours sur la droite par la forêt. Une longue descente d’abord sur un chemin et ensuite sur une route non carrossable nous conduit jusqu’au camping du Pelly (920 m). Deux possibilités s’offrent à nous à cet endroit. La première: arrivé au camping à la hauteur de la petite buvette, prendre à droite en remontant tout le terrain du camping et puis prendre à gauche et traverser le Nant des Pères. Suivre la route jusqu’au Plan des Lacs et continuer par le chemin didactique jusqu’à la buvette de Prazon en traversant le giffre par la passerelle (1012 m). La deuxième solution: du camping se diriger sur la route D907 et revenir à gauche sur 80 mètres. Traverser et prendre à droite en passant par Giffrenant (962 m) jusqu’à la buvette de Prazon. A la buvette, on peut poursuivre sur la droite pour aller au Fond de la Combe et pour rejoindre le Bout du Monde.
Un regard en arrière sur ce magnifique amphithéâtre nous fait dire que ce nom “Bout du Monde” a vraiment sa place ici. Franchir par un joli chemin les différents réseaux du Bout du Monde en tournant sur la gauche direction Chalet du Boret.

Cet itinéraire depuis la buvette rallonge de plus d’une heure l’accès au Boret mais le détour en vaut la chandelle. Mais vaut mieux deux chandelles plutôt qu’une avec la magnifique et aérienne variante du Pas du Boret. Ce chemin que l’on devine de la buvette paraît inaccessible vu d’en-bas mais une fois dedans, tout devient plus facile surtout grâce au travail fourni par la pose de mains courantes et l’entretien du sentier qui n’a rien à reprocher.

Le Pas du Boret est un véritable ascenseur pour nous conduire au Chalet du Boret (1388 m). Du Giffre (1012 m) au Refuge de la Vogealle (1900 m), 878 mètres de dénivelé positif nous attend. Avec le Pas du Boret, quelque 280 mètres sont à effacer sur l’ardoise mais tout le reste est devant nous. La Pointe de Bellgarde nous domine du haut de ces parois vers lesquelles le chemin croise la Pierre du Dard (1637 m) et, enfin, après le passage d’un gros éboulement, le Refuge de la Vogealle fait son apparition.

Informations techniques

Dénivelée positive:  1 655mètres

Dénivelée négative:  1 643mètres

Distance:  18.00km

Temps de marche aller:  7h00

Temps de marche retour:  6h45

Téléchargements

Fichier kml:  Télécharger le fichier kmz/kml (5 ko)

Fichier gpx:  Télécharger le fichier gpx (71 ko)

Profil:  Voir le profil