Les tremblements de terre

L’accumulation de très fortes contraintes provoque en profondeur la cassure des roches. Cette rupture libère de l’énergie sous forme d’ondes qui se propagent dans toutes les directions. C’est cela un tremblement de terre ou séisme.

Le lieu précis où se produisent les mouvements initiaux et la libération de l’énergie est le foyer du séisme ou hypocentre.

L’épicentre, qui est le point de la surface du globe à la verticale du foyer, correspond à l’endroit où les ondes sont le plus violemment ressenties.

Les sismographes enregistrent les ondes qui arrivent à la surface du sol. Les ondes d’un séisme en un point précis sont enregistrées par des sismographes situés à des milliers de kilomètres de ce point.

Pour localiser l’épicentre d’un séisme, il faut 3 stations sismiques.

L’échelle de Richter permet de calculer la magnitude, tandis que les échelles de Mercalli et MSK définissent l’intensité.

Quelles sont les causes responsables de séismes? Il existe des causes naturelles (formation ou rejeu d’une cassure appelée faille, déplacement de magma, écroulement de gravité), des causes artificielles (explosions ou vibrations de toutes natures produites par l’homme), et des causes dues à des travaux (remplissage des barrages).

Les séismes dus à des causes naturelles sont de petites manifestations de phénomènes importants qui se produisent à la surface de notre planète, à savoir le déplacement des plaques lithosphériques (tectonique des plaques).

Dans les Alpes, on observe une bande sismique de 50 km de large au front des massifs cristallins (Mont Blanc, Aiguilles Rouges). Les foyers des séismes se localisent sur les surfaces de contact entre deux masses déplacées.

Les traces des dinosaures Les voies d'escalade Emosson à Grenairon