La chapelle d'Emosson

La chapelle de La Gueulaz est dédiée à Notre-Dame-des-Neiges. Elle a été construite entre 1975 et 1976 pour remplacer l’ancienne chapelle d’Emosson noyée par les eaux du barrage d’Emosson.

L’ancienne chapelle fut érigée au milieu du plateau d’Emosson en 1750. Le curé de Finhaut y célébra chaque année une messe, le jour de la bénédiction de l’alpage, pour le repos de l’âme des malheureux combattants de la bataille d’Emosson. (voir petit historique ci-après).

L’ancien curé de Finhaut, Marcel Michellod, contribua beaucoup à la construction de la nouvelle chapelle. Elle fut inaugurée et bénie par Monseigneur Henri Salina, abbé de Saint-Maurice, le 17 juillet 1977, et c’est un honneur pour moi d’avoir été servant de messe ce jour-là.

Petit historique

Les habitants du Giffre français (Savoyards) et du Trient valaisan (Salvanins) se disputèrent au cours des âges les alpages de Barberine et d’Emosson qui faisaient partie du territoire de l’Abbaye de Saint-Maurice; celle-ci ne sera dépossédée de ses droits qu’en 1798. Malgré des délimitations précises apportées aux pâturages d’Emosson, de Barberine et du Vieux-Emosson, le 18 juillet 1307, par Jacques d’Ayent, abbé de Saint-Maurice, et par Guillaume de Villette, prieur de Chamonix, d’éternelles disputes pour ces terres opposèrent les deux parties.

Un 6 août 1323, les Valaisans saisirent les troupeaux sur l’alpage d’Emosson. On en vint aux armes dans la plaine d’Emosson. Les Savoyards furent battus, mais cent vingt morts de part et d’autre jonchèrent le champ de bataille. Les alpages restèrent en possession de la vallée du Trient (Salvanins).

La faune Emosson à Grenairon